Université RREN - Espaces naturels protégés, sentinelles du changement et amortisseurs climatiques

  

Retours sur l'université " à chaud "

Le réseau s'est réuni à Barcelonnette sur le territoire du Parc national du Mercantour les 28 et 29 juin 2018. En tant que gestionnaires d'espaces naturels nous sommes " dépositaires " de milieux d'une grande richesse. Des espaces dont la biodiversité va être perturbée par les effets du changement climatique, et dans certains cas, fortement affectée.Ces espaces naturels sont des lieux d'observation privilégiés des effets du changement climatique. Face à ces dérèglements climatiques, les échelles géographiques et temporelles de nos interventions doivent changer. Les notions de connectivité, de résilience, d'adaptation deviennent centrales.

Les fondements même de nos pratiques de gestionnaires d'espaces naturels sont remis en cause. L'enjeu premier de nos espaces naturels ne peut plus être de conserver telle espèce ou tel habitat à un endroit donné. Il doit désormais consister à conserver un potentiel d'évolution, d'adaptation du milieu et des communautés qui y vivent face à un environnement changeant.

Mais si la nature va certainement payer un lourd tribut au changement climatique, il est de plus en plus clair que des écosystèmes pleinement fonctionnels sont des réponses pertinentes, efficaces et peu coûteuses aux défis du changement climatique vis-à-vis des sociétés humaines : inondations, sécheresses accusées, canicules, submersions marines… Ces " solutions fondées sur la nature " doivent être documentées, partagées, comprises par le plus grand nombre.

Cette université fût l'occasion pour nous de prendre de la hauteur en invitant de grands témoins : paléoclimatologue, écologue, biologiste, philosophe, …. pour élargir et ouvrir nos champs de réflexions et avoir une vision prospective.

  • Joël GUIOT, paléoclimatologue | Directeur de recherche CNRS au CEREGE (Centre de recherche et d'enseignement des géosciences de l'environnement, Aix-Marseille Université) | directeur du labex OT-Med | Directeur de la fédération de recherche ECCORE
  • Thierry GAUQUELIN, écologue | Professeur Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Écologie Marine et Continentale (IMBE) |  Aix Marseille Université, CNRS, IRD, Avignon Université
  • Pierre-Henri GOUYON, biologiste spécialisé en sciences de l'évolution | Professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, à l'AgroParisTech, à l'ENS et à Sciences Po
  • Virginie MARIS, philosophe | Chargée de recherche CNRS | Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE - UMR 5175)

Ces différents regards nous ont aidé à alimenter nos réflexions, à avoir une vision partagée des grands enjeux en région, des besoins auxquels nos espaces doivent répondre, et ainsi de mieux cerner le champ des réponses possibles pour les gestionnaires d'espaces naturels. 

Quelles suites ?

En cours de rédaction :

  • 1 plaidoyer des gestionnaires d'espaces naturels sur le défi du changement climatique à destination de la société 
  • 1 compte-rendu sous forme de cahier de nos réflexions
  • la construction de la feuille de route climat des gestionnaires d'espaces naturels en région Sud Provence-Alpes-Côte d'azur

En savoir plus

D'ores et déjà, programme de l'Université et interventions des grands témoins : paléoclimatologue, biologiste, écologue, disponibles ci-dessous !

Bientôt disponibles le compte-rendu de ces journées !

 

Voir le document
Voir le document
Voir le document
Voir le document
Document
Document
Document
Document