Réhabilitation du château de Tourvieille pour y aménager un observatoire du paysage camarguais

Site des étangs et marais des salins de Camargue , Bouches-du-Rhône

Projet porté par

porte par

Le projet

Le Conservatoire du littoral souhaite restaurer le Château de Tourvieille, ancienne tour défensive construite en 1614 sur le Vieux Rhône pour veiller sur la défense du fleuve, de la Camargue et donc d'Arles, et prélever les droits de péage. Inscrit à l'inventaire des monuments historiques, ce bâtiment bénéficie d'une image emblématique auprès des Camarguais.

Maintes fois reconvertie avant d'être finalement abandonnée à la fin de la seconde guerre mondiale, cette tour se dégrade chaque jour un peu plus. Ainsi, une des plus belles tours de Camargue, maintenue aux portes d'un territoire sauvage, préservé et peu transformé par les interventions humaines, risque de disparaître définitivement… Une consolidation du bâtiment s'impose donc rapidement pour figer ce qui reste de l'édifice, afin de permettre son maintien dans le paysage et sa valorisation.

La restauration de la Tour et sa découverte s'insèrent dans un projet plus vaste d'aménagement pour préserver les milieux naturels et la tranquillité de la faune sauvage tout en améliorant l'accueil et l'information du public. La tour aura en effet à terme une fonction de seuil et d'entrée de site vers les vastes espaces naturels du sud de la Camargue.

Le projet consiste à stabiliser les maçonneries et reconstituer l'ancienne rampe d'accès pour permettre aux visiteurs de bénéficier depuis la plateforme sommitale de guet d'un belvédère offrant une vision unique et panoramique sur les salins, les marais et l'immensité des paysages camarguais. Comprendre l'histoire de cette tour comme élément du dispositif défensif camarguais, mais aussi appréhender la lecture de paysages constitueront les deux volets complémentaires de cet ingénieux aménagement.

illustration
illustration

Qui sommes-nous ?

Conservatoire du Littoral

Le Conservatoire du littoral a été créé en 1975 pour assurer la protection définitive de sites naturels littoraux. L'établissement définit des périmètres d'intervention dans lesquels il acquiert des parcelles au gré de leur mise sur le marché par leurs propriétaires. Il en confie ensuite la gestion en priorité aux collectivités territoriales.

Aujourd'hui, le Conservatoire du littoral et l'ensemble des 250 gestionnaires des sites acquis qui œuvrent avec lui, composent un dispositif de protection original. Ils contribuent à l'objectif de la constitution d'un "tiers naturel" du littoral à l'horizon 2050. Les espaces protégés contribuent à l'attractivité du littoral et à son équilibre. Ils re

Lancez-vous à nos côtés dans ce projet !

Le mécène bénéficiera d'une valorisation du partenariat dans les documents de communication (dépliant et sites internet).
Il participera à un projet mêlant étroitement préservation et valorisation d'un patrimoine culturel/architectural et d'un espace naturel protégé emblématique en Camargue.