Réhabilitation du phare de la Gacholle pour y aménager un espace d'accueil du grand public

Camargue, site du Vaccarès, Bouches-du-Rhône

Projet porté par

porte par porte par 2

Le projet

Le Conservatoire du littoral souhaite restaurer le phare de la Gacholle, devenu propriété du Conservatoire du littoral depuis le 12 août 2016. Il a été construit en 1882 en vue de faciliter l'accès au mouillage de Beauduc - seul abri protégé du vent d'Est - et d'éviter la dangereuse pointe du Sablon.

Entre fleuve et mer, le phare de la Gacholle s'inscrit dans un espace de plus de 13 000 hectares de milieux naturels sauvages constitués d'une mosaïque d'étangs (dont le plus grand, le Vaccarès représente 6 500 hectares), de lagunes littorales, de sansouïres, de dunes et de plages. Au cœur de la Réserve Nationale de Camargue, qui passe d'un désert salé estival à une immense zone inondée en hiver, plusieurs milliers d'espèces y trouvent leur habitat de prédilection. Sous son apparente sécheresse, la sansouïre fait, par exemple, partie des milieux très accueillants pour la faune et la flore. Ce secteur de la Digue à la mer et du Phare de la Gacholle est de ce fait un lieu exceptionnel pour la découverte de ce site. Un circuit de randonnée de 15 km à pied ou à vélo en part. Centre d'informations ouvert le week-end et les vacances, avec un observatoire et une exposition, il offre également des possibilités d'hébergement pour les amoureux de grande nature.

Le projet consiste à reprendre toutes les huisseries, le système de chauffage mais aussi de repenser le projet énergétique de manière durable. Une expertise par un bureau d'études permettra de planifier et organiser dans le temps les travaux nécessaires à la réalisation du projet global qui se veut exemplaire

illustration
illustration

Qui sommes-nous ?

Conservatoire du Littoral

Le Conservatoire du littoral a été créé en 1975 pour assurer la protection définitive de sites naturels littoraux. L'établissement définit des périmètres d'intervention dans lesquels il acquiert des parcelles au gré de leur mise sur le marché par leurs propriétaires. Il en confie ensuite la gestion en priorité aux collectivités territoriales.
Aujourd'hui, le Conservatoire du littoral et l'ensemble des 250 gestionnaires des sites acquis qui œuvrent avec lui, composent un dispositif de protection original. Ils contribuent à l'objectif de la constitution d'un "tiers naturel" du littoral à l'horizon 2050. Les espaces protégés contribuent à l'attractivité du littoral et à son équilibre. Ils ren

Lancez-vous à nos côtés dans ce projet !

Le mécène bénéficiera d'une valorisation du partenariat dans les documents de communication (dépliant et site internet).
Il participera à un projet mêlant étroitement préservation et valorisation d'un patrimoine culturel/architectural et d'un espace naturel protégé emblématique en Camargue.